Site Overlay

En attendant le grand soir…

Ce que la ville doit faire pour vivre

En attendant le grand soir (N°20). Une proposition de la compagnie La Vache bleue avec la Verrière.
Cabaret d’actualités / Débat / Petite forme musicale.
Jeudi 23 janvier 2020 à partir de 19h
Théâtre de la Verrière à Lille / Prix Libre / 28 rue Alphonse Mercier, Lille, M° République ou Gambetta
Buvette et petite restauration possible sur place.

Alors bien sûr, le grand soir ce n’est pas pour tout de suite… Mais si en attendant, on se retrouvait régulièrement, pour aller au-delà des résignations et partager encore quelques belles idées et utopies…. Le tout pour dénoncer ce qui doit l’être et surtout esquisser quelques chemins d’utopie, de la vraie, de celles qui nous font espérer des lendemains qui chantent après les grands soirs… Disons également que « En attendant le grand soir », c’est un rendez-vous régulier, pour faire une lecture tantôt acerbe tantôt drolatique de l’actualité, boire un coup et manger un morceau sur le pouce, et causer avec un ou des invités… A chaque rendez-vous, un thème de «discute» différent pour débattre et comprendre, agir et échanger, avec un ou plusieurs invités…

Invités de ce grand soir de janvier : La revue « JEF KLAK », le collectif « ROSA BONHEUR » et le groupe « L’ARGOUSIER »

Pour ce vingtième rendez-vous de « En attendant le grand soir » et après une petite mise en bouche sous la forme d’une revue de presse caustique et décalée, place à nos invités :

« CE QUE LA VILLE DOIT FAIRE POUR VIVRE »

Dans le cadre de la sortie de son sixième numéro intitulé « Pied à Terre », la revue Jef Klak invite le Collectif Rosa Bonheur à se pencher sur la ville.

Des responsables de la planification urbaine aux multipropriétaires, des acteurs de l’économie touristique aux élus locaux, l’espace urbain n’est le plus souvent appréhendé que comme un capital à faire fructifier. Comment la touristification détruit-elle la ville et comment la combattre ? Qu’est-ce qu’une ville populaire ? Comment lutter contre la gentrification ? Qu’est-ce qu’habiter une ville veut dire ?

Résister:

Présentation de l’entretien paru dans « Pied à terre » mené par Lucile Dumont et Alexane Brochard avec trois collectifs de lutte contre la touristification à Barcelone, Paris et en Bretagne. L’occasion de comparer les situations qu’ils combattent, les manières dont ils y répondent et affûtent leurs stratégies.

Produire:

Présentation de l’ouvrage du collectif Rosa Bonheur, « La Ville vue d’en bas. Travail et production de l’espace populaire » (Éditions Amsterdam, 2019) et discussion sur ce que serait une ville qui aurait échappé à la gentrification et qui fonctionnerait à l’inverse comme une centralité populaire grâce au travail des habitants

Jef Klak est un collectif d’une vingtaine de personnes qui produit une revue annuelle, un site et des créations sonores, dans lesquels il cherche le politique là où il se terre…

Le Collectif Rosa Bonheur s’est consacré depuis 2011 à l’analyse sociologique de l’organisation de la vie quotidienne dans les espaces désindustrialisés, à partir d’une grille de lecture matérialiste.

Et en dernière partie de soirée, « l’Argousier » duo musical minimaliste, tout à la fois punk, lyrique et planant viendra conclure la soirée.
Album: https://largousier.bandcamp.com/releases
Live: https://www.youtube.com/channel/UCQyhf4W9wyEpBmDmRsyooTg

Image de couverture: Bianca Argimon, WAYCT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *